Pour réussir, construisez un système et oubliez les objectifs

Des boites, j’en ai monté plusieurs et à chaque fois, je vis cela comme des échecs plutôt que des apprentissages.

C’est quand même dommage de passer d’échec en échec dans sa vie !

La première réussite

Des réussites, concrètement, j’en ai eu pleins. Mais pas forcement de MON point de vue. Il est nécessaire de définir une réussite entrepreneuriale.

Réussie entrepreneuriale : développer une entreprise rentable, qui permet de payer des salaires et d’avoir une marge confortable pour ne pas se poser de problèmes sur les achats nécessaires à la boite.

J’y suis arrivé, assez rapidement et facilement, mais pas de la manière qui m’intéresse.

Être freelance ne permet pas de scaler facilement et rapidement. Ce n’est pas impossible mais cette voie ne m’intéresse pas.

Pourtant, mon bilan 2019 indique clairement un CA supérieur à 100 000 €. Et c’est le signe que j’ai réussi. Mais ce n’est pas ce que je veux faire de ma vie. Alors, j’ai suivi les conseils de Scott Adams. Il faut créer un système pour parvenir à ses fins et non se fixer des buts et chercher ensuite comment les atteindre.

Use systems, not goals

Scott Adams

Mon système

  • Lancer un nouvel outil/entreprise par an ;
  • Lire un livre par semaine (environ) ;
  • Partager mes connaissances toutes les semaines ;
  • Courir plusieurs fois par semaine.

L’objectif de tout cela est simple : trouver un secteur d’activité qui me plait et qui me permet de bien gagner ma vie.

Le Trail Running, l’apprentissage du système.

Lorsqu’on s’engage sur une course de 110 km; il faut obligatoirement s’entraîner si on veut finir dans les temps et en bonne santé.

Il existe des milliers de plans d’entraînement sur le web. Mais la partie commune à tout ces plans est la suivante :

Il faut courir.

Ce n’est pas tout, bien entendu, mais c’est la base. Sortez, courez tous les deux jours et quelque chose de magique va s’opérer chez vous. Votre système se transforme en une machine à tout écraser.

Courir tous les 2 jours, c’était mon système. Et j’ai pu terminer ma course après 27h de course, sans dormir.

Mais alors, la magie, elle est où ?

À force de courir, on passe de route en chemin, de chemin en colline, de colline en montagne, on cherche à aller plus vite et plus loin. C’est donc naturellement qu’on cherche à s’améliorer. Comment puis-je monter cette colline sans être essoufflé ? Comment courir 30km sans avoir mal aux jambes ? etc.

Et on intègre petit à petit ces éléments à ses courses à pieds.

Ce système a toujours fonctionné.

Pourquoi ne pas transposer cela à entrepreneuriat ?

La réponse va vous surprendre mais elle est réelle : parce que cela demande du travail.

Courir 1 à 4h tous les 2 jours, c’est un travail de longue haleine, cela demande des efforts, même en dehors des moments de courses. Fini l’alcool quand on veut, fini les plats trop gras, fini les couchers tardifs, fini les sorties entre amis, fini la vie sociale.

Ça peut vous paraître rude, mais quand on aime, ce n’est pas grave. Je préfère passer 4h en solitaire dans la forêts que faire une soirée bien arrosée entre amis.

Le problème, c’est que mon travail ne m’apporte pas autant de plaisir que la course à pied. C’est là que le système doit intervenir.

Mes échecs

Un livre entier pourrait être rédigé à ce propos. J’ai lancé de nombreux projets sans (presque) jamais arriver au bout de ce que je voulais réaliser.

Pricemetry s’est soldé par un échec. (2011-2014)

mQment s’est transformé en une agence dont mon super associé a racheté mes parts. (2014-2016)

Confort-Maison s’est soldé sur un échec. (2013)

GetVideos s’est soldé sur un échec. (2018 – 2019)

15 Days Marketing s’est soldé sur un échec. (2018 – 2019)

SEOProcess est en cours de développement. Allez voir ;). (2020 – ?)

Growthfamily est un succès dont le bouche à oreille est mon seul canal d’acquisition. (2016 – ?)

NoName est en cours de développement. C’est un vrai projet en cours de développement dont le nom n’est pas encore choisi. Il est basé sur un problème que je vie au quotidien en tant que Freelance et appuyé par les conseils du livre Hooked.

Des réussites, il va en avoir

Pas de doutes la dessus. Des réussites, il y en a toujours. Il suffit de bien définir le mot « réussite ».

Embarquons ensemble dans cette aventure. Je vais vous montrer comment atteindre la réussite entrepreneuriale, ne serais-ce comment faire un CA de 100 000 € en freelance.

Ça vous intéresse ?

About Thibault

À force de se tromper, on apprend et on fini par réussir : Co-founder/founder mQment (Sold), Pricemetry (Dead), Confort-maison (Dead), 15 Days Marketing (Dead), SEOProcess (Current), Growthfamily (Current), à venir...