E-commerce : de 100 à 3 000 € de CA mensuel pour votre boutique

Vous êtes un e-commerçant qui débute ou ayant un revenu mensuel inférieur à 3 000 € par mois, cet article est fait pour vous. Nous avons constaté que vous aviez des difficultés pour analyser et choisir les actions à mettre en place pour développer votre boutique.

Reprenons ensemble quelques bases, étapes par étapes, en fonction de vos problématiques et de votre chiffre d’affaires. Deux autres articles suivront, couvrant les actions à mener pour des boutiques réalisant entre 3 000 et 30 000 € de CA et pour ceux qui vendent pour plus de 30 000 € mensuel.

Étape 1 : comprendre qui sont vos clients

Lors de vos premières ventes, vous devez retracer le parcours de vos clients :

  • D’où proviennent-ils (réseaux sociaux, Google, blog, etc.) ?
  • Comment ont-ils trouvé le produit qu’ils ont commandé sur votre site (via une bannière sur votre page d’accueil, le champ de recherche, le menu) ?
  • Qui sont-ils (homme, femme, âge, localisation) ?

Répondre à ces questions permet de créer un profil client type qui sert à cibler votre audience de publicité.

Pour vous aider à dénicher ces réponses, il faut que vous installiez une solution d’analyse du type de Google Analytics. Passons-en revue les deux premières étapes :

  • Ouvrez un compte sur le site de Google Analytics
  • Ajoutez le tag Google Analytics sur toutes les pages de votre boutique.
  • Bonus : profitez-en pour installer Google Tag Manager qui vous évitera de faire appel à un développeur pour l’installation d’applications tierces.

Cet article n’a pas vocation à vous expliquer comment mettre ces outils indispensables en place. Si vous ne savez pas comment-vous y prendre, envoyez-nous un mail à thibault @ mqment.com

Étape 2 : identifier les problèmes de transformation

Certains sites ont des défauts de paramétrage et de conception qui vont ralentir, voir bloquer le visiteur dans sa démarche d’achat. Assurez-vous que cela ne soit pas le cas pour le vôtre avec ces 4 points essentiels :

  • Tunnel de commande : passez des commandes tests sur votre propre site. Demandez à vos proches de faire de même afin qu’ils vous fournissent un retour d’information primordial. Les délais de livraison sont-ils compréhensibles ? Les frais de livraison ne sont-ils pas excessifs ? Les informations de retour produits sont-ils visibles ? Les moyens de paiement explicites ? Pas de problème technique bloquant la vente ?
  • Description produit : matière, composition, dimensions, prix, photos de bonne qualité. Est-ce qu’on comprend ce que l’on va acheter ? Si vous avez récupéré vos descriptions produits depuis les fiches fournisseurs, réécrivez-les. Cela vous évitera d’être pénalisé sur Google pour de la duplication de contenu.
  • Menu : tous vos produits sont-ils rattachés à une catégorie présente dans le menu ? Est-ce logique et peut-on trouver ce que l’on cherche ?
  • Bandeau de réassurance : mettez-en avant sur toutes les pages du site (dans le header par exemple) des informations de confiance : éléments de contact, délais de rétractation, frais de livraison, boutique reconnue, etc.

Étape 3 : Préparer l’accélération

Il est temps d’aller plus loin, plus fort. Dans le premier paragraphe, vous avez installé un service d’analytics. Il est impératif de s’assurer qu’il soit correctement paramétré pour tracker les ventes de votre boutique. Il s’agit d’une partie technique sur laquelle nous ne nous étendrons pas dans ce blog post.

Ce sont des prestations que nous réalisons pour nos clients, nous restons à votre disposition pour en discuter par mail.

Pour ceux qui utilisent une solution e-commerce du type Prestashop, Wizishop, Oxatis, Magento, etc, nous vous invitons à vérifier l’existence d’un module Google Analytics. C’est simple à mettre en place et fait une grande partie du travail. Dans le même temps, vous devrez activer le mode e-commerce de Google Analytics. Il permet d’afficher des informations sur vos ventes dans les rapports et s’active en trois clics :

  1. Ouvrez votre compte Google Analytics
  2. Cliquez sur le bouton Admin
  3. Sélectionnez « Paramètres du commerce électronique »
  4. Cliquez sur le bouton pour activer l’option si celle-ci est désactivée.

Ça y est, vous pouvez suivre le comportement de vos visiteurs et les tracer jusqu’à la vente. Il est temps de lancer vos premières campagnes de publicités. L’objectif est de faire venir des gens sur votre site, analyser leurs comportements et faire en sorte qu’ils commandent. Nous faisons le point en étape 4.

Étape 4 : Accélérer

Adwords, Facebook Ads, Place de marché, comparateur de prix, etc. C’est à travers ces canaux que vous trouverez vos premiers clients. Testez-les et mesurez l’impact qu’ils apportent.

Ces publicités ont vocation à tester plusieurs choses : la navigabilité de votre boutique, la compréhension de votre offre/produit et la rentabilité que l’on peut obtenir via ce canal. Chaque lien vers votre boutique que vous proposez dans vos pubs doivent être traçables. Cela permet de suivre d’un seul coup d’oeil la provenance de vos visiteurs et de calculer le coût de vos campagnes. Une solution gratuite et simple d’utilisation est Google URL Builder.

  • Google Adwords : la compétition sur certains mots-clés est très rude. Il est préférable d’être accompagné par une agence pour s’assurer de la véracité de ce canal.
  • Facebook Ads : vous devez faire attention lorsque vous ciblez votre audience, utilisez l’outil Facebook Insight. Le coût d’une campagne Facebook varie en fonction du mode sélectionnée. Deux possibilités, un coût par affichage de votre pub et un coût par clic. A vous de tester le plus intéressant.
  • Place de marché : il s’agit de sites qui proposent de mettre vos produits en avant auprès de ses visiteurs. Les exemples les plus connus sont Amazon, CDiscount, Priceminister, Darty, etc. Attention aux coûts liés à celles-ci. Il y a souvent un abonnement fixe mensuel + une commission à la vente.
  • Comparateur : permet de mettre en avant son offre sur un site telle que LeGuide.com, Twenga, Idealo.fr. Ces sites, comme pour les places de marché, ont un trafic important de visiteurs à la recherche d’un produit. Autant qu’ils y trouvent le vôtre ! Vous payez à chaque fois qu’un visiteur clique sur une de vos offres, présente sur le comparateur de prix.

Si vous avez encore des doutes concernant les actions à mettre en place, la manière de les appliquer, ou si vous souhaitez être accompagné pour développer votre activité, envoyez-nous un mail à thibault@growthfamily.com 🙂

About Thibault

À force de se tromper, on apprend et on fini par réussir : Co-founder/founder mQment (Sold), Pricemetry (Dead), Confort-maison (Dead), 15 Days Marketing (Dead), SEOProcess (Current), Growthfamily (Current), à venir...